Accueil du site > Questions IAE > Différences avec l’entreprise "classique"

Différences avec l’entreprise "classique"

Il y a trois différences principales : • Les structures d’insertion recrutent principalement des personnes ayant des difficultés sociales et professionnelles qui ne parviennent pas à s’insérer sur le marché du travail classique. Ces personnes leur sont généralement adressées par les « prescripteurs sociaux » (Pôle Emploi, les services sociaux, les services emploi des municipalités, les missions locales, les plans locaux d’insertion par l’économique…). • A l’exception des AI, le personnel en poste d’insertion dispose d’un contrat de travail de 24 mois maximum pour lequel l’Etat verse une prestation sociale compensatoire par poste. • Le personnel d’encadrement est plus nombreux que dans l’entreprise classique afin de suivre convenablement les prestations et les salariés en insertion.

Oui, afin de financer « en partie » le volet social de leur mission. Les SIAE, quelque soit leur statut, offrent une production ou un service qui génèrent des recettes, un chiffre d’affaires. Mais différents dispositifs, principalement l’aide au poste attribuée par la DIRECCTE, ont pour objectif précis de compenser la nécessité de sur-encadrement et le différentiel de productivité du salarié. Toutefois, n’oublions pas que de nombreuses entreprises « classiques » bénéficient de subventions, venant autant de fonds français qu’européens sous forme d’aides directes ou d’allègement de charges.

Absolument pas ! Les structures sont présentes sur le marché respectant les conditions économiques qui s’appliquent à tous : les prix, la qualité du service, la satisfaction du client, les délais… Ces exigences sont maintenues alors que les SIAE ne recrutent et forment que des personnes qui présentent des difficultés d’accès à l’emploi. Pour cela même, ne demandez pas aux SIAE de « casser les prix » ! Ajoutons que les entreprises d’insertion, ainsi que d’autres SIAE, sont soumises au même régime fiscal que toute société commerciale (TVA, charges, impôts sur les bénéfices…).

Oui ! Toutes les structures ont le souci de la qualité du service rendu. Elles ont su s’entourer de professionnels compétents, motivés à la fois par leur métier et par l’objectif d’insertion. Le personnel est toujours encadré et formé pendant sa période dans la structure. Chaque structure est fière de montrer ses réalisations et ses références, qu’elle met à disposition du client. Grands groupes, PME, collectivités locales et territoriales, bailleurs sociaux, associations nationales et locales, architectes, particuliers… leur font confiance et les sollicitent dans la durée. Les structures ont aussi su construire des relations de partenariat avec des entreprises et des artisans, par exemple en participant à des chantiers en appui d’entreprises maîtres d’œuvre, ou choisissant comme fournisseurs de petites entreprises artisanales.

SPIP | Se connecter | Plan du site | Mentions légales | Contact | Suivre la vie du site RSS 2.0 |