Inser'Echo - newsletter IAE

28 mesures pour faire ensemble, mieux et plus pour les plus fragiles

Lors du Printemps de l’inclusion du17 avril 2019, la fédération des entreprises d'insertion a remis ces mesures à Thibaut Guilluy, président du Conseil de l’inclusion dans l’emploi. Ce dernier doit remettre ses recommandations pour développer l’insertion par l’activité économique à la ministre du travail, Muriel Pénicaud, fin mai.

Ces mesures sont le fruit de plus de six mois de travail au sein de la fédération, entre consultations et réunions, des 550 entreprises d’insertion, des élus et des permanents. Elles ont aussi donné lieu à de nombreux échanges avec les différents réseaux de l’insertion par l’activité économique et les partenaires institutionnels de la fédération. Elles s’articulent autour de trois piliers :

  1. Simplifier pour amplifier :
    • Organiser un pilotage stratégique et une animation opérationnelle
    • Dynamiser le conventionnement pour développer l’offre
    • Refonder l’agrément pour aller au-devant des personnes
    • Instaurer un agrément sourcing à la main des SIAE
    • Limiter les interdits pour offrir plus d’opportunités aux personnes
    • Fluidifier les parcours en entreprise d’insertion
    • Fluidifier les parcours en entreprise de travail temporaire d’insertion
    • Mettre en place un Pass’inclusion
    • Ouvrir le mécénat d’amorçage aux SIAE agréées ESUS
    • Publier et mettre à jour un mémento numérique des règles de l’IAE
  2. Rénover pour développer :
    • Accompagner l’accélération des entreprises inclusives existantes
    • Lancement du prix de la jeune entreprise d’insertion
    • Favoriser l’émergence d’entreprises inclusives
    • Accompagner les nouvelles entreprises inclusives
    • Mettre en place un programme service civique : Service’inclus
    • Expérimenter une aide au poste dégressive dans le temps pour les EI/ETTI volontaires
    • Introduire une mesure de l’éloignement à l’emploi
    • Rendre éligible chaque parcours d’insertion au financement alternance
    • Se doter de ressources régionales pour développer la
      formation
    • Modifier la gouvernance et le déploiement du PIC IAE
    • Mettre la commande publique au service d’une société plus inclusive
    • Se saisir des « achats innovants » introduits dans la commande publique
    • Introduire une aide aux postes renforcée pour les EI/ETTI du rural, en QPV et en création
    • Créer une caisse solidaire pour les salarié.e.s en parcours d’insertion
  3. Ouvrir pour démultiplier :
    • Faire de l’inclusion un réel bonus pour tous
    • Valoriser l’action en faveur de l’IAE dans les démarches RSE des grandes entreprises
    • Ouvrir la mission des EI/ETTI au service du recrutement des entreprises
    • Expérimenter l’activation des allocations d’assurance chômage pour financer des parcours d’insertion.

thumbnail of 28mesurespourlesplusfragiles-lafederationdesentreprisesdinsertion-avril2019

image_pdfImprimer
Partager :