Inser'Echo - newsletter IAE

Retour sur le 1er comité logistique du département de la Seine-Saint-Denis du 10 janvier 2020

Selon la plateforme ESS 2024, plusieurs solutions visant à réduire et optimiser les flux de chantiers pourraient ainsi être inventées sur le territoire à l’occasion des Jeux de Paris 2024, et répliquées dans une logique d’héritage. Ces solutions peuvent se structurer selon quatre axes : 1 - l’évolution des modes d’acheminement par le développement de la logistique fluviale et ferroviaire, le déploiement d’une nouvelle organisation des chantier, l’innovation dans le domaine du BTP et de la construction, l’intégration de la logistique dans les nouveaux quartiers en construction.

Pour accéder à la source de l’information, cliquez sur l’image ci-dessus

Selon la plateforme ESS 2024, plusieurs solutions visant à réduire et optimiser les flux de chantiers pourraient ainsi être inventées sur le territoire à l’occasion des Jeux de Paris 2024, et répliquées dans une logique d’héritage. Ces solutions peuvent se structurer selon quatre axes :

  1. L’évolution des modes d’acheminement par le développement de la logistique fluviale et ferroviaire.
  2. Le déploiement d’une nouvelle organisation des chantier, par exemple grâce au développement de centrales à béton sur site, de plateformes interchantiers ou de réemploi permettant de réduire le nombre de camions devant livrer chaque chantier.
  3. L’innovation dans le domaine du BTP et de la construction, notamment le développement de techniques de construction plus durables et économiques en matériaux comme la construction modulaire ou préfabriquée, l’utilisation de matériaux biosourcés ou encore le réemploi et la valorisation de déchets présents sur site en économie circulaire.
  4. L’intégration de la logistique dans les nouveaux quartiers en construction grâce à une meilleure anticipation des opérations urbaines permettant de libérer du foncier sur ces opérations pour y installer des espaces dédiés à la logistique.
image_pdfImprimer
Partager :