Qu’est ce qu’une SIAE ?

Qu’est ce qu’une SIAE ?

Les SIAE sont des acteurs sociaux et économiques qui contribuent à l’attractivité du territoire

L’activité productive et/ou commerciale des SIAE bénéficie en première ligne aux personnes en recherche d’emploi ayant des difficultés sociales et économiques particulières. De fait, dans les SIAE, la réalisation de services et de produits de qualité sert de support à la formation en situation de travail de personnes en parcours d’insertion. L’objectif est de les accompagner vers un emploi stable sur le marché du travail classique ou vers une formation adaptée à leur projet professionnel.

Seules les SIAE ayant signé une convention spécifique à « l’insertion par l’activité économique » ont le droit de porter un dispositif IAE, inscrit par ailleurs dans le code du travail depuis 1998. En raison de leur activité, les SIAE relèvent de l’économie sociale et solidaire (ESS) et bénéficient de plein droit de l’agrément « Entreprise solidaire d’utilité sociale » (ESUS) qui s’inscrit dans le cadre de la loi relative à l’économie sociale et solidaire. Les SIAE n’ont pas de forme juridique dédiée. On trouve aussi bien des très petites, petites ou moyennes entreprises (TPE/PME), des coopératives ou des associations. En fonction de leur projet entrepreneurial et social, elles peuvent porter différents types de dispositifs IAE : atelier et chantier d’insertion (ACI), association intermédiaire (AI), entreprise d’insertion (EI) ou entreprise de travail temporaire d’insertion (ETTI).

L’activité sociale des SIAE

Les SIAE luttent contre l’exclusion et le chômage et obtiennent d’excellents résultats en matière d’insertion professionnelle. En Seine-Saint-Denis, 72% de personnes ont trouvé en 2016 un emploi ou une formation à la fin de leur parcours d’insertion dans une SIAE. La recette du succès : un contrat de travail de 24 mois maximum proposé aux personnes sans emploi, rencontrant des difficultés sociales et professionnelles particulières, avec comme seul prérequis leur motivation de se (ré)-insérer professionnellement. C’est l’opportunité de se former en situation de travail, de reprendre confiance en offrant des prestations et/ou des produits de qualité. Le salaire permet de rouvrir l’accès aux droits, de se stabiliser, de regagner sa dignité et de redevenir disponible pour imaginer et construire un nouveau projet de vie. Une nouvelle dynamique accompagnée par les professionnel.le.s des SIAE afin d’acquérir de nouvelles compétences, de lever les freins à l’emploi et de régler certains problèmes liés au logement, à l’accès aux droits, à la mobilité ou à la santé…

L’activité économique des SIAE

Employeuses de près de 4000 salarié.e.s en Seine-Saint-Denis en 2016, les SIAE participent activement au développement de leur territoire. Leurs activités relèvent de plus de 20 secteurs d’activités : bâtiment et constructioncollecte, ramassage et traitement de déchets et d’objets à réemployer ou à revaloriser, espaces verts, nettoyage, restauration, mise à disposition de personnels… et aussi peinture décorative, écoconstruction, vêtements adaptés aux personnes en situation d’handicap, nettoyage d’espaces difficiles d’accès, organisation d’événements de sensibilisation au développement durable, services de conciergerie, gestion urbaine de la proximité, etc.

Prestataires de qualité, co- ou sous-traitants expérimentés, les SIAE de la Seine-Saint-Denis sont des partenaires idéaux, entre autres, pour la mise en œuvre des grands projets d’aménagement du territoire, notamment dans le cadre des marchés publics avec ou sans clause sociale. S’adaptant continuellement aux spécificités des différents territoires et conjonctures, les SIAE ne cessent d’innover en créant de nouveaux modèles économiques, de nouvelles activités, des nouvelles solutions, de nouveaux modes de coopération et de mutualisation.

Le modèle économique des SIAE

Les SIAE ne peuvent accomplir leur mission d’insertion socioprofessionnelle des personnes éloignées de l’emploi que si leur activité est économiquement viable. Deux conditions sont requises pour garantir la pérennité des entreprises et associations qui portent des dispositifs IAE :

  1. le soutien financier par l’État* et les collectivités pour compenser le surcoût lié à l’encadrement technique, la formation et l’accompagnement socioprofessionnel des salarié.e.s en insertion
  2. la vente de services et/ou de produits réalisés, notamment par les salarié.e.s en parcours d’insertion entre autres par l’accès aux marchés publics et privés.

* Les partenaires financiers des SIAE :
L’unité départementale de Seine-Saint-Denis de la Direccte Île-de-France est en charge de la cohérence de l’offre de l’IAE au niveau départemental et gère les financements octroyés aux SIAE au titre de l’aide au poste d’insertion.
Le Conseil départemental de Seine-Saint-Denis apporte des cofinancements : en 2017 il a financé les Projets insertion emploi à hauteur de 11 millions d’euros, le développement de l’économie sociale et solidaire à hauteur de 3 millions d’euros, les actions de formations vers l’emploi à hauteur de 9 millions d’euros.
Les établissements publics territoriaux et les communes…

Partager :