IAE - Politique et statégies d'acteurs

Extrait de l'introduction du rapport réalisé par la Cour des comptes : "Le changement de politique en matière de contrats aidés et la stratégie nationale de prévention et de lutte contre la pauvreté présentée en septembre 2018 conduisent aujourd’hui à redéployer des moyens en faveur de ce dispositif aux résultats encourageants mais dont la gestion peut être améliorée. La réforme du financement de l’IAE intervenue en 2014 a permis d’homogénéiser les formes de soutien apportées par l’État aux différents types de structures de ce secteur, sans suffisamment tenir compte de leurs modèles économiques respectifs, ni du déséquilibre de l’offre dans les territoires. Dans ce contexte, le rapport de la Cour présente les pistes qui permettraient de rendre le dispositif plus efficace et de mieux le piloter."
Etude 2019  » Métropoles – Économie sociale et solidaire & innovation sociale
En attendant que la métropole du Grand Paris élabore sa stratégie métropolitaine en matière d’ESS d’ici 2020, découvrez ici les différents champs d'actions et politiques mis en place par les autres métropoles françaises.
Le Festival vidéo des Alternatives Solidaires aura lieu au Petit Théâtre de l’Arche à Torcy, le mercredi 25 septembre 2019.
Cet appel à manifestation d’intérêt de la Direccte d'Île-de-France s’adresse à toute association ou entreprise qui souhaite développer un projet d’entreprise d’insertion, atelier et chantier d’insertion, association intermédiaire ou entreprise de travail temporaire d’insertion en Seine-Saint-Denis, qu’elle soit ou non déjà conventionnée au titre de l’IAE dans le département.
28 mesures pour faire ensemble, mieux et plus pour les plus fragiles
Lors du Printemps de l’inclusion du17 avril 2019, la fédération des entreprises d'insertion a remis ces mesures à Thibaut Guilluy, président du Conseil de l’inclusion dans l’emploi. Ce dernier doit remettre ses recommandations pour développer l’insertion par l’activité économique à la ministre du travail, Muriel Pénicaud, fin mai.
En 2018, la loi “pour la liberté de choisir son avenir professionnel” a inclus, via un amendement, la création d’un dispositif expérimental : les EITI, entreprises d’insertion par le travail indépendant. Ce n’est qu’après le vote de la loi que les réseaux de l’insertion par l’activité économique ont été associés à la discussion. María Gabriela Sáenz, déléguée régionale de l’association Chantier Ecole Ile-de-France et membre du collège Insertion de la CRESS Ile-de-France explique pourquoi ce dispositif inquiète le secteur de l'insertion.
Partager :